Partenariat Nosopharm - INRA

Nosopharm et l'INRA renforcent leur partenariat pour lutter contre le phénomène de multi-résistance

La multi résistance c'est la capacité qu'ont certaine bactérie à résister aux antibiotiques. Le phénomène tend aujourd'hui à se développer, les antibiotiques peuvent ainsi être inefficaces face à certains microbes. Inquiétant non ?


La société Nosopharm a développé une expertise unique qui lui permet de trouver de nouveaux antibiotiques efficaces contre le problème de la multi résistance.

La collaboration entre Nosopharm et l'INRA a débuté en 2009 avec un objectif rechercher de nouvelles molécules antibiotiques produites par deux types de bactéries les Xenorhabdus et les Photorhabdus. Pour lutter justement contre ce type de problème. Cette collaboration a d'ors et déjà permis de déposer 6 demandes de brevets portant sur 3 nouvelles classes antimicrobiennes. Nosopharm et l'INRA ont décidé de renforcer leur partenariat en le prolongeant jusqu'à la fin de l'année 2013.

« La découverte et le développement de nouveaux antibiotiques efficaces contre les pathogènes bactériens multirésistants représentent un enjeu majeur de santé publique. Historiquement, la très grande majorité des antibiotiques a été découverte à partir de la biodiversité microbienne. Dans ce contexte, Xenorhabdus et Photorhabdus représentent une nouvelle bio-ressource prometteuse, mais encore méconnue par l'industrie pharmaceutique. C'est ce qui nous a amené à proposer un partenariat de recherche et développement sur ce thème à l'INRA et au laboratoire DGIMI. Le laboratoire DGIMI est en effet une référence mondiale sur Xenorhabdus et Photorhabdus, et dispose de la plus large collection constituée autour de ces genres microbiens. Nos résultats confirment le fort potentiel pharmacologique de ces bactéries», déclare Philippe Villain-Guillot, Président de Nosopharm.


Alain Givaudan, Directeur de Recherche INRA et responsable de l'équipe « Génomique fonctionnelle & facteurs de virulence bactériens » du laboratoire DGIMI, ajoute : « Notre collaboration avec Nosopharm nous intéresse à deux niveaux. D'un point de vue fondamental d'une part, elle nous permet d'approfondir nos connaissances dans le domaine du métabolisme secondaire de Xenorhabdus et Photorhabdus. D'autre part, d'un point de vue appliqué, cette collaboration apporte une valorisation complémentaire de nos travaux et de notre collection de micro-organismes dans le domaine de la santé humaine ».


Nosopharm et l'INRA projettent de déposer de nouvelles demandes de brevet en 2012 et en 2013.

Retour

Facebook        Twitter

flux RSS Actualités

  1. Lachezleswatts.com lance avec succès ses "Projets de territoire"

    22/05/2017

    La startup gardoise vient de commercialiser son nouveau module, permettant aux collectivités locales de communiquer de façon dynamique sur leurs travaux et leurs grands projets locaux.
    C'est le Grand Avignon qui va l'adopter en premier.

  2. edotplus : 8 recrutements en 8 mois

    22/05/2017

    La startup nîmoise attire les talents sur l’ensemble du territoire.

  3. Succès du 1er Afterwork organisé en commun par Via Innova, l’incubateur Mines Alès, Alès Myriapolis et le BIC Innov’up

    28/03/2017

    Plus de 50 porteurs de projet et entreprises innovants accompagnés ont participé au 1er afterwork organisé conjointement le 28 mars par 4 structures d’accompagnement à la création et au développement d’entreprises innovantes.


BIC INNOV'UP - Parc Scientifique Georges Besse – 442, rue Georges Besse - 30035 Nîmes cedex 1 - Tél: 04 66 04 41 31 - mail: contact@innovup.com